Suite au dossier d’actualité sur le leadership pédagogique d’avril 2012, j’ai été invité à participer à une table ronde lors du séminaire annuel des chefs d’établissements de l’enseignement agricole en octobre 2012 (voir les billets que j’ai rédigé sur le blog Éduveille à ce sujet). Le thème de la table ronde en question était « Comment impulser et accompagner les changements au sein de la communauté éducative ». Sont intervenus à cette table ronde Michel Bascle (directeur de l’ENFA Toulouse), Isabelle Plassais (directrice de l’EPLEFPA de Chambéry), Francine Randi (Inspectrice de l’enseignement agricole) et moi-même (IFÉ – ENS Lyon).

Je vais retracer en quelques courts billets les grandes lignes de mon intervention. Tout ce qui est dit ici se trouve dans le Dossier d’actualité n° 73 intitulé « Quels leaderships pour la réussite de tous les élèves ? ».

Je commence par un travail de définition des termes pilotagemanagement et leadership, parfois employés les uns pour les autres. Le terme consacré dans les textes officiels en France reste celui de pilotage. Le mot leadership est peu en vogue car trop connoté : anglo-saxon et utilisé dans le monde de l’entreprise, il a peu de chance d’être accepté dans le milieu scolaire. C’est pourtant ce terme que nous avons choisi de conserver pour le dossier. Pourquoi ?

Endrizzi Laure, Thibert Rémi (2012). « Quels leaderships pour la réussite de tous les élèves ? ». Dossier d’actualité Veille et Analyses, n°73, avril.
En ligne : http://ife.ens-lyon.fr/vst/DA/detailsDossier.php?parent=accu eil&dossier=73&lang=fr

Pilotage

Difficile de trouver une définition qui fasse consensus. Il désigne a priori ce qui relève de la gestion et de l’administration d’un établissement scolaire. Il est associé à une efficacité procédurale, en lien avec un temps plus ou moins présent. Pair en donne une définition plus dynamique en 2007 : « le pilotage met en jeu des règles de fonctionnement, des objectifs à atteindre, des décisions pour que la mise en œuvre conduise à des résultats conformes aux objectifs. Les décisions ne sont pas prises une fois pour toutes et le pilotage comporte donc une boucle de régulation qui vise à ce que les résultats obtenus se rapprochent des objectifs fixés ».

L’Inspecteur général Jean-Pierre Obin distingue trois type de pilotage : par les normes, par les objectifs ou par les valeurs. C’est ce dernier qui a ses faveurs.

Il est à noter que dans les textes de l’OCDE, le terme retenu est celui de direction.

Le terme de pilotage heurte certaines susceptibilités enseignantes car il est perçu comme allant à l’encontre de la liberté pédagogique de l’enseignant. C’est une particularité française, dans la mesure où dans la plupart des autres pays, les choix pédagogiques (la mise en œuvre des curricula) est appréhendée au niveau collectif de l’établissement. En France, seuls les enseignants sont responsables de l’application des programmes.

Management

Le management  cherche à garantir la stabilité et le bon fonctionnement de l’établissement (Spillane et al., 2008). Le changement, si changement il y a, est contrôlé (managed en anglais). On est dans une logique gestionnaire.

Leadership

Avec le leadership, on quitte cette logique gestionnaire pour adopter un modèle de direction au service des apprentissages des élèves. Il implique une approche globale des responsabilités  au niveau de l’établissement, voire à un niveau inter-établissements, en vue de promouvoir le changements. Il suppose l’exercice d’une influence intentionnelle par une personne ou un groupe sur d’autres personnes au d’autres groupes. Il repose aussi sur la formulation d’objectifs ou de résultats à atteindre.

Le leadership cherche fondamentalement à promouvoir le changement et l’innovation, en agissant sur l’environnement plutôt qu’en réagissant. Le chef d’établissement a une attitude plus proactive et favorise un engagement collectif au sein de l’établissement. Le changement n’est plus contrôlé, mais réellement conduit (lead en anglais).

 Références bibliographiques

  • Obin Jean-Pierre, « Piloter par les valeurs », Les cahiers pédagogiques (458), décembre 2007, pp. 9-10.
  • Pair Claude, « Pour un pilotage concerté », Les cahiers pédagogiques (458), décembre 2007, pp. 18-19.
  • Spillane James P., Camburn Eric M. et Stitziel Pareja Amber, « School principals at work?: a distributed perspective », in Leithwood Kenneth, Mascall Blair et Strauss Tiiu (éds),, New York, Routledge, 2009, pp. 87-110.

Google+ Comments